Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
A la rencontre de l’art martial authentique (Combat, Santé, Survie)

le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, mais bel et bien l’illusion de la connaissance.

18 Mars 2020 , Rédigé par Eric Garnier Sinclair

Cher(e)s ami(e)s

Comme je le souligne souvent, le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, mais bel et bien l’illusion de la connaissance. Nos experts Européens de la CEE, devenue la C.E.D. (Etats Européens Désunis), ont été « dépassés » par l’ampleur de la pandémie, incapables de prendre collectivement des mesures en amont pour gérer la crise sanitaire en aval. Victimes de leurs certitudes, les technocrates Diplômés de Bruxelles se sont comportés en spectateurs impuissants. Comme quoi le savoir est une chose, le savoir-être et le savoir-faire sont une autre paire de manches que l’on n’apprend pas dans les Grandes Ecoles ! On ne peut que déplorer les égoïsmes nationaux et le comportement des experts Européens plus prompts à débattre de la courbure de la banane plutôt que prendre au sérieux l’excellent rapport pour l'UE de Michel Barnier (2006) anticipant toutes les crises (dont les pandémies). Ce rapport, qui préconisait une force Européenne de protection civile afin d’anticiper toute crise en lien avec les 5 risques majeurs (risques technologiques, sanitaires, cyber, naturels et menaces terroristes), a fini au fond d’un tiroir.

 

Mais aujourd’hui, je m’insurge et suis surtout en colère envers le comportement irresponsable de mes compatriotes, observé ce week-end. Baignés dans la suffisance, l’illusion de la connaissance et l’arrogance, ils ont sciemment ignoré les mesures barrières mises en place par le gouvernement sur les conseils des professionnels de santé. Oui, la bêtise se cultive. La conduite de certains dimanche dernier a prouvé qu’ils ont la main verte.

 

C’est à chacun d’entre nous d’être à la hauteur aujourd’hui, demain et de faire preuve d’union sacrée. Si chacun met du sien, on arrivera peut-être à vaincre l’impensable. A notre humble niveau, nous avions reporté le stage avec MOCHIZUKI Senseï les 7 & 8 mars et bien avant le stade 3, notre association ADRV© avait pris la sage décision de stopper tous ses cours, suivie ensuite par la Fédération Française Sports Pour Tous, les mairies et l’exécutif.

 

L’écrivain et dramaturge Eduardo GALEANO disait à juste titre que « Nous vivons dans un monde où les funérailles comptent plus que l’homme mort, le mariage plus que l’amour et le physique plus que l’intellect. Nous vivons dans la culture de l’emballage, qui méprise le contenu ». Cette tragédie sanitaire souligne la nécessité de revenir à l’essentiel, aux fondamentaux et au respect de l’universalité. La nature vient de mettre à l’humanité un uppercut cinglant, avec un tout petit virus d'environ 400-500 nanomètres. Quelle leçon d’humilité ! A l’heure des recherches pour coloniser MARS, on se fait mettre minable par une particule microscopique infectieuse qui met en relief nos limites et le manque de modestie de nos élites face à l’inconnu.  Face à la pénurie de matériel, jamais l’adage Chinois « On creuse un puits quand on a soif », n’a trouvé autant d’écho dans une société axée sur l’excès de confiance dans un système et le consumérisme à outrance.

 

Mais malgré ma grande colère, l’heure n’est pas aux règlements de compte ou aux polémiques, mais aux conseils pratiques.

 

 

Ne pas paniquer est votre meilleure police d’assurance

Restez confiné(s)

 le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, mais bel et bien l’illusion de la connaissance.

Suivez les recommandations des professionnels de la santé et de l’exécutif

Boostez votre système immunitaire !

On arrêtera le virus uniquement avec l'intelligence, en faisant preuve collectivement de bon sens ! Le conseil des survivalistes « Il vaut mieux l’avoir et ne pas en avoir besoin, que d’en avoir besoin et ne pas l’avoir » n’est pas un gage pour se comporter comme ces imbéciles qui se sont battus comme des chiffonniers pour un rouleau de PQ !

Observer, anticiper et réagir dans le calme sont les maîtres mots de la ligne de conduite à suivre. Si cette catastrophe sanitaire démontre que les équipements ne valent rien si on ne les a pas lorsque survient le besoin, « avec les erreurs on apprend, avec le temps on comprend ». Pendant le confinement Général qui se profile, voire même un couvre-feu, je vous invite à visiter le site gouvernemental https://www.gouvernement.fr/risques en lien avec les risques majeurs. Il n’est jamais trop tard pour apprendre... et comprendre.

Dès demain, nous relayerons quelques précieux conseils sur notre BLOG en lien avec le coronavirus. Nous allons préparer des vidéos et des reportages pour tout public. Nos conseils ne seront pas exhaustifs, mais évolutifs et « a minima » pour protéger autrui et vous protéger. Méfiez-vous des rumeurs, des Fake News et de la désinformation.

Cher(e)s ami(e)s, notre quotidien va être bouleversé, j’en suis convaincu. En attendant, l’heure n’est plus au YAKAFOCON ou au SIJAVAISU. Dans la mesure du possible, gardez votre sang froid, entraidez-vous tout en respectant les mesures de précaution et les recommandations de l’exécutif. Mettez en pratique ce que vous avez appris pour éviter de prendre des décisions irrationnelles... et surtout POSITIVEZ avec un cœur gros comme cela !!!!

Bien à vous, à très bientôt, soyez prudents, on vous aime.

Pour l’équipe ADRV©

Eric GARNIER SINCLAIR

PS : Une petite pensée affectueuse pour les décideurs qui nous accusaient de provoquer de l’anxiété et qualifiaient nos cours « d’anxiogènes » (exercices de santé, autodéfense, les 5 risques majeurs...).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article